Logo de l'Ecole d'Horlogerie de Genève

Sur le chemin du 200e

Fondée en 1824, l’École d’Horlogerie de Genève, doyenne des 6 institutions publiques dans ce domaine en Suisse, célèbrera son 200e anniversaire en 2024.

Grâce à sa nouvelle localisation au coeur de l’ESPACE TOURBILLON à Plan-les-Ouates en 2023, la formation des élèves aux métiers de l’horlogerie s’inscrit plus que jamais dans une dynamique d’enseignement intégré, aligné aux exigences pointues de la profession en constante évolution.

« C’est avec une immense fierté et un enthousiasme débordant que je vous annonce cette nouvelle étape passionnante dans l’histoire de notre école. Ce nouvel écrin, harmonieux et accueillant, niché au cœur de l’écosystème horloger, a été conçu pour favoriser les collaborations et créer un environnement propice à l’enseignement. Il offrira des conditions idéales qui encourageront les apprentissages par les pairs. Ce nouveau chapitre de notre voyage historique promet d’être riche en réalisations et en célébrations. Nous nous réjouissons de le partager avec vous, nos étudiants, nos enseignants, nos partenaires et tous les passionnés de l’horlogerie. D’ici-là, rendez-vous chaque mois sur cette plateforme pour découvrir l’histoire de l’école d’une manière inédite grâce à notre série vidéo du 200e ! »

Pierre Amstutz
Directeur de l’École d’Horlogerie Genève

Série vidéo recommandée par Jean-Claude Biver, Parrain du 200e
Découvrez ici et chaque mois un épisode de notre série vidéo du 200e !

Février 2024 – Épisode 5 : Le professeur d’hier et d’aujourd’hui

L’accès à l’Ecole d’horlogerie est aujourd’hui bien réglementé. Les futur.e.s apprenti.e.s doivent avoir finir leur Cycle d’orientation. Tel n’a pas toujours été le cas et, au 19e siècle, l’accès est fluctuant, reposant exclusivement au début sur le critère de l’âge. A une époque où l’école n’est pas encore obligatoire jusqu’à 13 ans, les différences de niveau scolaires sont très importants.

Prohistoire (Gérard Duc)

Historique et situation actuelle

A Genève, la Société des Arts, dont la Classe d’industrie est composée d’horlogers réputés, organise une École de blanc (1824), puis une classe de finissage (1826), avant de remettre à la Ville, en 1843, une école d’horlogerie complète : la transmission du savoir-faire s’institutionnalise, soutenue par la volonté politique manifestée pour le maintien des savoir-faire genevois. La structure genevoise de formation professionnelle se dote ainsi, dès 1876, d’une École professionnelle des arts industriels, devenue École des arts décoratifs, dans laquelle sont formée les émailleurs et bijoutiers-joailliers.
Aujourd’hui, l’École d’horlogerie offre des formations professionnelles initiales dans les domaines de l’horlogerie, de la micromécanique et de la microtechnique. Ces filières de formation permettent d’obtenir un certificat fédéral de capacité (CFC) en trois ou quatre ans ou encore un diplôme de technicien (ES) en 6 ans.

Par sa mission première qui est la formation et la certification des apprentis, l’École possède des liens privilégiés avec les entreprises horlogères de la région. Ces relations sont renforcées lorsque nos élèves techniciens suivent des stages en entreprise et concluent leur formation par un travail de diplôme proposé par et pour le monde professionnel. Le laboratoire horloger accueille également les ingénieurs HES pour leur cours et lors de leurs travaux de diplôme.
De plus, l’école accueille également des étudiants en provenance des HES (Bachelor et Master) qui viennent suivre des cours spécialisés.
Durant de nombreuses années, l’École a abrité le Poinçon de Genève et le bureau officiel du COSC, actuellement regroupé sous la bannière de Timelab.
Aujourd’hui, les enseignants de l’École poursuivent leur expertise en tant que maîtres horlogers.

Célébration du 200e

Le programme des événements dédiés au 200e de l’école couvrira l’années scolaire 2024-2025 et s’articulera autour des réalisations ci-dessous.

Le livre

Le vernissage du livre du 200e aura lieu en octobre 2024 et représentera le lancement des festivités. L’ouvrage, qui retrace l’histoire de l’école depuis 1824, est divisé en 4 grandes parties:

  • « Fixer le temps, se définir dans l’espace »,
  • « Former des horlogers »,
  • « Promouvoir un secteur économique important » et
  • « Apprendre le métier d’horloger ».

Chacune des parties développe 3 chapitres majeurs, reconnaissables grâce à leurs codes couleurs spécifiques, permettant de découvrir la captivante aventure de l’horloger d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

« Pendant plus d’une année, Gregory Nobs, archiviste, a classé et décrit les documents anciens de l’Ecole d’horlogerie, éparpillés dans divers locaux de la désormais ancienne école de la route du Pont-Butin. Comme dans un orchestre, l’archiviste a rassemblé et placé les instruments. Au tour de l’historien de composer la partition et de faire jouer ensemble les musiciens dans une symphonie faite de mélodies parfois fluides, mais aussi de ruptures et de brusques changements de mouvement. C’est cette mise en musique sur 200 ans que vous aurez le loisir de découvrir petit à petit ces prochains mois.»

Gérard Duc
Historien indépendant, auteur du livre

La série vidéo

En attendant la sortie du livre, un épisode vidéo mensuel lié à l’histoire de l’école sera publié sur cette plateforme et partagé sur les réseaux sociaux.

L’exposition

Pour renforcer la sortie du livre, une exposition valorisant ses 12 chapitres, sous forme de grands panneaux et présentation d’objets chargés d’histoire, ouvrira ses portes au public dans les espaces de l’école (sur inscription).

Les projets du 3e siècle

La période de célébration prendra fin en juin 2025 avec le dévoilement de 3 projets qui symbolisent le trait d’union entre le passé et le futur de l’école. A eux seuls, ils incarnent l’évolution perpétuelle de la formation professionnelle dispensée aux élèves par les enseignants : « La montre école « Tradition », « La montre école « Identité & Design », « Le projet participatif durable – Cohésion ».

Fixer le temps, se définir dans l’espace

=
Former
des horlogers
Promouvoir un secteur
économique important

Apprendre le
métier d’horloger

Logo de Cadrange sur fond noir

Infomations

info@cadrange.ch

Politique de confidentialité

Ce site est protégé par reCAPTCHA et Google. Pour plus de renseignements, veuillez vous référer à la politique de confidentialité et aux conditions d’utilisation de Google.